Our Weapon !!
Our Light !!
Our Guide !!

IHUDAF Soaps















2012 - 2014 IHUDAF TRIENNAL ACTIVITIES PLAN

 | History | Objectives | Sectors |  Targets | Strategies | Indicators |  Partners | Conclusion | 

I. HISTORY OF THE CREATION OF IHUDAF


The Democratic Republic of Congo has undergone a decade of armed conflicts, especially in its Eastern part, conflicts that have had as consequences the abandonment of farms, mass displacements of people looking for secured places in neighbouring countries for some, and in foster families and in displaced camps for others.
Following these conflicts, the indicators of human development (education, health, access to socio-economic services and goods), the prevalence of HIV/AIDS, life and social protection framework have clearly demonstrated that poverty in DR Congo is a widespread and chronic mass phenomenon, having reached all social strata.
The peace agreements signed between protagonists in January 2009 in Goma led to national reconciliation and the consolidation of peace except a few provinces destabilized by the presence of foreigners armed groups, like FDLR fighters and other local active armed groups who destroy everything, loot, rape and kill.
Cette paix retrouvée caractérisée par le retour massif des déplacés dans leurs milieux d'origine à partir de septembre 2009 est un signal fort qu'il faut capitaliser pour relancer les activités de développement durable en remettant l'homme au travail pour se prendre en charge.
L'exploitation et l'analyse du Document de la Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté << DSCRP >> publié par la République Démocratique du Congo en juillet 2006 d'une part et l'adoption par 193 Etats membres des Nations Unies en 2000 des Objectifs du Millénaire pour le Développement d'autre part sont deux facteurs à ajouter à la paix retrouvée qui ont amené des jeunes congolais à créer en mars 2010 : IHUDAF << Initiative Internationale pour des Actions Humanitaires et de Développement en Afrique - in French - and International Initiatiative for Humanitarian and Development Actions in Africa - in English - >> pour apporter leur expérience minimale soit elle à la lutte contre la pauvreté en vue dans la dynamique de l'établissement d'une société distributive du bien-être et de la dignité humaine.
En effet, le document de DSCRP (P.32) a relevé qu'une situation critique traverse la population congolaise : près de 80% de la population vivent en milieu rural avec comme activités principales l'agriculture la pêche et l'élevage. Cette population vit dans une situation précaire et une pauvreté absolue en dépit de toutes les ressources humaines et du sous-sol que regorge ce pays. 17% de la population à accès à l'eau potable, 1% à l'énergie électrique et 64% vivent dans des maisons en pisé. En outre, 70% de voies de desserte agricole sont dans un état de détérioration avancée.
Les Objectifs du Millénaire pour le Développement au nombre de huit à savoir:
(i) réduire l'extrême pauvreté et la faim,
(ii) assurer à tous l'éducation primaire,
(iii) promouvoir l'égalité des genres et l'autonomisation des femmes,
(iv) réduire la mortalité infantile
(v) améliorer la santé maternelle
(vi) combattre le VIH/SIDA, le paludisme et autres maladies
(vii) assurer un environnement humain durable et,
(viii) construire un partenariat mondial pour le développement constituent un cadre de référence auquel s'inscrit IHUDAF pour mener son combat de lutte contre la pauvreté.
Etant donné que les Etats membres dont la RD Congo se sont résolus à atteindre ces objectifs en 2015, IHUDAF dans son plan triennal 2012-2014 va axer ses interventions dans les domaines ci-après : sécurité alimentaire, éducation, santé, lutte contre le VIH/SIDA, protection de l'environnement, réhabilitation des infrastructures sociales.
Par souci de mieux servir sa population cible, IHUDAF a été agréée par le ministère national de la justice, droits humains par son No Just/SG/20/658/2011 (F.92/14.828/. du 16 mai 2011. IHUDAF a une mission sociale et humanitaire. Son ambition est d'envergure internationale.

Devise IHUDAF: Combattre la faim et la famine par l'auto-prise en charge.
Slogan IHUDAF : Ce que vous faites pour moi sans moi ; vous le faites contre moi.


Thank you for assisting Congolese victims of 20 years of deadly wars



 | History | Objectives | Sectors |  Targets | Strategies | Indicators |  Partners | Conclusion | 

II.DES OBJECTIFS DU PLAN TRIENNAL


II.1. Objectif principal

En effet, dans le Document de Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté <> (P.33), il estécrit que le secteur agricole connaît actuellement une faiblesse de productivité entraînant l'insécurité alimentaire, l'augmentation des importations des produits de première nécessité et la baisse des exportations des produits de vente. En dépit des conditions naturelles favorables, le secteur agricole est réduit depuis quelques années à des activités de subsistance. Environ 97% des terres arables bénéficient d'une saison culturale de plus de huit mois dans l'année. De plus, le pays dispose d'environ 135 millions d'hectares de terres agricoles, soit 34% du territoire national dont 10% seulement sont mises en valeur. FAO estime que près de 73% de la population congolaise vit dans l'insécurité alimentaire.
Eu égard aux considérations sus-mentionnées, l'objectif principal du plan triennal IHUDAF sera axé sur l'amélioration durable et effective des conditions de vie de la population des provinces du Nord et du Sud Kivu qui constituent les provinces pilotes du programme avant de s'étendre dans d'autres provinces à travers les activités liées à la sécurité alimentaire par la restauration des capacités des ménages et de la dynamique communautaire. Néanmoins, la ville de Kinshasa est prise en considération car de grands dépôts des vivres en provenance du Kivu y seront ouverts pour permettre à la population kinoise d'accéder à une alimentation diversifiée produite en RD Congo et vendu à un prix défiant toute concurrence.
IHUDAF est consciente que la sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont à tout moment, un accès physique et économique à une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins énergétiques et leurs préférences pour mener une vie saine et active (Sommet mondial de l'alimentation, Rome, 1996).

II.2. Specific Objectives

  • Lancer un vaste programme de sécurité alimentaire sur la province du Nord Kivu et celle du Sud Kivu en vue de constituer un grenier agricole pouvant alimenter Kinshasa et la sous région de Grands Lacs;
  • Apporter une réponse intégrée, appropriée et durable aux besoins de retournés (déplacés internes et réfugiés), des ex-combattants démobilisés et des victimes de SGBV, VIH/SIDA sur la base d'une approche communautaire et participative ;
  • Améliorer les moyens de subsistance et l'accès aux services sociaux de base des communautés ;
  • Renforcer les capacités des acteurs locaux sur l'auto-prise en charge communautaire
  • Renforcer la protection des populations civiles avec une attention particulière sur les groupes les plus vulnérables notamment les femmes seules, les filles mères, les handicapés, pygmées et enfants en situation difficile etc ;
  • Contribuer à la réhabilitation des infrastructures sociales notamment les routes de desserte agricole, les écoles, des centres de formation, des centres de santé
  • Renforcer les capacités des partenaires locaux dans différents domaines entre autre la planification et la gestion des projets communautaires.
  • Protection de l'environnement en menant des activités de reboisement à grande échelle
  • Création de l'emploi.


Thank you for assisting Congolese victims of 20 years of deadly wars



 | History | Objectives | Sectors |  Targets | Strategies | Indicators |  Partners | Conclusion | 

III. SECTEURS D'ACTIVITÉS DU PLAN TRIENNAL 2012-2104


Les secteurs ci-après sont concernés par le plan triennal :Sécurité Alimentaire; SGBV; Education; Santé Protection de la femme et de l'enfant; Environnement; Infrastructures des routes de desserte agricole.

III.1. Sécurité Alimentaire

Etant donné que le développement rural constitue une place importante dans le programme national de relance de l'économie et la réduction de la pauvreté, IHUDAF va orienter ses activités dans l'agriculture et l'élevage. C'est ainsi que IHUDAF a déjà amorcé des négociations avec les grands propriétaires de terrains pour l'acquisition des portions des terres cultivables à mettre à la disposition de ses bénéficiaires. Il sera recouru à la technicité des moniteurs agricoles pour encadrer la population en vue d'augmenter la production à travers la vulgarisation des techniques culturales modernes. Les cultures vivrières et maraichères telles que le haricot, le maïs, le manioc, la pomme de terre, l'arachide, la tomate, le choux, la carotte et l'aubergine seront intensifiées.
En vue de protéger le producteur paysan, des dépôts IHUDAF au niveau local à gérer par les bénéficiaires dans le cadre de la création de l'emploi seront ouverts dans les zones opérationnelles pour faciliter l'écoulement des produits.
A Goma, deux dépôts seront ouverts pour le stockage et la commercialisation de ces produits.
L'élevage du petit bétail et de la basse cour décimés pendants les conflits armés sera relancé sous forme de crédit rotatif dans l'optique de permettre la population d'accéder à une activité diversifiée en vue de renforcer l'auto prise en charge d'une part et à une alimentation d'origine animale pour réduire le taux de malnutrition et de maladies carentielles.
L'ultime objectif de ce secteur est le rétablissement de l'auto-suffisance alimentaire, la réalisation du surplus commercialisable et la monétarisation du monde rural.

III.2. SGBV

Il s'agit dans ce secteur des activités de prévention et de protection à travers la vulgarisation de la loi sur les violences sexuelles, le référencement des cas de VS et la dénonciation des auteurs et leurs complices pour qu'ils soient punis selon la loi.

III.3. Education

L'activité principale à mener dans ce domaine est la sensibilisation - conscientisation de la population pour qu'elle envoie à l'école les enfants en âge scolaire primaire sans distinction de sexe.
En vue de contribuer à l'amélioration du systèmeéducatif, des ateliers de remise à niveau seront organisés au profit des enseignants ainsi que l'amélioration des infrastructures scolaires.
Pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'aller à l'école et dont l'âge est une contrainte, des séances d'alphabétisation et la formation professionnelle surtout pour l'encadrement des ex combattants et des femmes seront une solution intermédiaire pour qu'ils participent activement au développement de leurs milieux respectifs.

III.4. Health

Les activités principales dans ce domaine seront axées vers la sensibilisation sur le danger VIH/sida car cetteépidémie est en nette progression avec un taux de prévalence à 4,5% (PNMLS, 2004). Elle constitue une menace très grave au développement social etéconomique et n'épargne aucun âge.
Les interventions envisagées sont:
(i) la mobilisation de la population pour l'amener au changement de comportement au regard des facteurs de vulnérabilité (prostitution, non usage des préservatifs, rapports sexuels précoces);
(ii) promotion des conseils et de dépistage volontaire (CDV) pour connaitre sonétat sérologique et;
(iii) favoriser l'accès des jeunes et des adolescents à l'information sur la prévention du VIH/sida.

III.5. Woman and Child Protection

L'enregistrement de l'enfant à la naissance suivi par l'acquisition de l'acte de naissance sont les messages clés de sensibilisation / conscientisation à mener par IHUDAF ainsi que la sensibilisation sur la planification familiale.

III.6. Préservation de l'Environnement

L'objectif est de consolider le lien entre la sauvegarde de l'environnement et le développement. Les activités à mener sont entre autres la sensibilisation et l'éducation à la préservation et à la restauration du couvert végétal par le reboisement avec comme slogan un arbre coupé doit être remplacé par deux autres.

III.7. Réhabilitation des routes de desserte agricole

C'est un secteur qui contribue à la mobilité des personnes et de leurs biens. La relance de l'économie d'un pays passe nécessairement par la réhabilitation des routes de desserte agricole. Des tronçons de route bien spécifiques seront sélectionnés et réhabilitées par la population en tant que premier bénéficiaire de ces routes.

Thank you for assisting Congollese victims of 20 years of deadly wars



 | History | Objectives | Sectors |  Targets | Strategies | Indicators |  Partners | Conclusion | 

IV. TARGETS OF BENEFICIAIRIES


Dans les zones géographiques identifiées, les activités viseront les populations autochtones, les retournés, les ex combattants et les personnes vulnérables dont les survivantes de VIH/sidas Les activités se feront dans une approche communautaire et participative. Il est prévu encadrer et assister:
10 000 (autochtones et retournés),
150 ex-combattants,
250 survivants de VIH/sida,
10000 autochtones et,
150 ménages pygmées.
Situation et besoins identifiés
La dernière du cluster Relèvement Précoce du Nord Kivu du 02 septembre 2011 a esquissé la cartographie des zones de retour; il s'agit de :
1. rRutshuru Territory :
Collectivité de Bwito:
ZS de Birambizo (Katsiru, Nyanzale, Kikuku, Bambo, Kishishi, Bwalanda (Katwe), Lusogha, Birundule, Mushabagwe, Katoro/Kashalira, Kibirizi, Tongo dans la collectivité de Bwito.)
Collectivité de Bwisha:
ZS de Rwanguba, axe Rutshuru Centre-Bunagana ;
2. Masisi Territory
Axe Sake-Kitchanga-Mweso, Sake-Masisi Centre-Nyabiondo, Axe Karuba-Ngungu, Bord du Lac;

Dans la province du Sud Kivu, c'est le territoire de Kalehe qui est ciblée dans le groupement de Mbinga Nord précisément les villages Lutumba, Kalangala, Kanyanja, Rugusa et Chibimbi.

Thank you for assisting Congollese victims of 20 years of deadly wars



 | History | Objectives | Sectors |  Targets | Strategies | Indicators |  Partners | Conclusion | 

V. STRATEGIES


  1. Etablissement de la dynamique Communautaire : création des groupes de solidarité de 20 personnes par groupe et faire participer ces groupes à la planification de la prise des décisions par la technique (développement à travers la politique de proximité) ;
  2. Renforcement du rôle de la femme dans le développement. Il est à noter que la participation de la femme au processus de développement est considérer comme unélément déterminant dans toutes les stratégies de réduction de la pauvreté et développement. IHUDAF cherchera à garantir sa pleine participationétant donné que la population féminine constitue plus de 52% de la populationéconomique active;
  3. Vulgarisation des techniques culturales modernes et introduction de la semence améliorée dans les activités agricoles et géniteurs améliorés dans l'élevage;
  4. Introduction de la recherche-action participative et la vulgarisation du savoir local ;
  5. Formation des animateurs en gestion des projets;
  6. L'usage de la radio communautaire pour sensibiliser la population sur le changement des mentalités;
  7. Promotion des activités de l'agroforesterie;


Thank you for assisting Congollese victims of 20 years of deadly wars



 | History | Objectives | Sectors |  Targets | Strategies | Indicators |  Partners | Conclusion | 

VI. INDICATORS AND RESULTS


  • 80% de groupes cibles participent aux activités des comités de développement et le groupes cibles participent aux activités des comités de développement;
  • Crédit rotatif : 80% des familles seront touchées dans la chaîne de solidarité;
  • 90% des routes de desserte agricole des zones opérationnelles de IHUDAF accessibles par les véhicules d'écoulement des produits vivriers.
  • 4 de marchés construits, 8 dépôts et aires d'abattage entretenues
  • 2 centres de santés et 6écoles réhabilités
  • 10 ateliers de renforcement des capacités organisées, 350 enseignants ont participé à des ateliers de remise à niveau, 400 adultes alphabétisés, 150 ex combattants réinsérés dans la société,
  • 15 dépôts ouverts dans les antennes de IHUDAF (8 dans le territoire de Rutshuru, 4 à Masisi et 3 à Kalehe) ;
  • 2 dépôts des vivres à Goma et 1 dépôt des vivres Kivu ouvert à Kinshasa en 2013.
  • Disposition par IHUDAF de deux propres camions pour l'écoulement des produits alimentaires et un camion ben pour la réhabilitation des routes de desserte agricole,
  • 80% de bénéficiaires paient régulièrement la scolarisation de leurs enfants, supportent eux même les soins de santé et mangent deux fois par jour.

VII. OPPORTUNITIES AND THREATS


Les provinces pilotes à savoir le Nord et le Sud Kivu disposent des terres arables, accessibles, fertiles avec la possibilité de culture de plusieurs variétés, des ressources hydriques importantes, de la main d'œuvre abondante. En même temps, il règne toujours l'insécurité dans certaines parties empêchant les agriculteurs de cultiver de trop grandes surfaces, tropéloignés de leur lieu de résidence. L'accès difficile aux outils et aux intrants aratoires, à la mécanisation et au crédit agricole est un facteur non négligeable à la réalisation des objectifs d'IHUDAF ainsi que la persistance des conflits fonciers qui aboutissent à des assassinats.

Thank you for assisting Congollese victims of 20 years of deadly wars



 | History | Objectives | Sectors |  Targets | Strategies | Indicators |  Partners | Conclusion | 

VIII. PARTNERS INVOLVED IN ACHIEVING OBJECTIVES


IHUDAF est membre fondateur de la filière pomme de terre FEFIPOTE (Fédération de la Filière Pomme de Terre et Environnement) dont le financement par des partenaires extérieurs pourra contribuer à l'amélioration de la pomme de terre au Nord et au Sud Kivu.
IHUDAF est membre fondateur du RAPES / GL (Réseau des Acteurs pour la Promotion Economique et Sociale dans la région de Grands Lacs) et PAPES RDC (Plate forme des Acteurs pour la Promotion Economique et Sociale en RD Congo). Ces deux plates formes ont reçu mandat de ses membres fondateurs de rechercher des bailleurs de fonds pour la matérialisation de leurs objectifs.
Les bonnes relations entretenues avec FAO déboucheront au soutien des communautés agricoles par des outils et intrants agricoles. Les autres agences du système des Nations Unies telles que le PNUD, UNICEF, PAM et le HCR seront contactées chacune dans le cadre de son mandat spécifique sans oublier les ONGs internationales.
IHUDAF devra amorcer des négociations avec le gouvernement de la RD Congo pour son appui au développement intégral et intégré de sa population.
Les ambassades des pays amis de la RD Congo seront aussi contactées.

Thank you for assisting Congollese victims of 20 years of deadly wars



 | History | Objectives | Sectors |  Targets | Strategies | Indicators |  Partners | Conclusion | 

CONCLUSION


Au niveau de la communauté de base, les analyses de IHUDAF fontétat de la renaissance de l'espoir de l'homme de se prendre en charge en dépit de certaines contraintes ; la sécurité se rétablit progressivement dans toute la partie Est de la RD Congo et le cadre général s'améliore au jour le jour permettant le dynamisme humain de relancer le secteur agricole jusqu'à l'approvisionnement de Kinshasa.
Ainsi, tous les efforts des acteurs en développement inclue IHUDAF en travaillant dans une synergie de partenariat pouréviter la duplication avec l'appui des agences du système des Nations Unies telles que le PNUD, FAO, UNICEF, UNHCR et les ONGs internationales bien entendue avec la complicité de la RD Congo conduiront à redorer le blason de la RD Congo ; ce dernier qui sera caractérisé par la consolidation de la paix, la restauration du respect et de la dignité de la personne humaine, l'auto prise en charge socio-économique et la création de l'emploi.

Thank you for assisting Congollese victims of 20 years of deadly wars




Devise IHUDAF: Combattre la faim et la famine par l'auto prise en charge.
Slogan IHUDAF : Ce que vous faites pour moi sans moi ; vous le faites contre moi.